La nouvelle version d'HEVA
 
Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Talk to me Ft. Pepper S. O'Connor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Messages : 110
Points : 1358
Ici depuis : 11/03/2015
Age : 21
Localisation : Savannah ~

MessageSujet: Talk to me Ft. Pepper S. O'Connor Mer 18 Mar - 17:29

Talk to me...

La dernière fois, je suis venue en retard et depuis je ne l'ai plus été. Au pire, j'arrive en avance, donc je pense que je m'en sors bien, par rapport à ce que Pepper m'a dit. Première et dernière fois.. J'ai remarqué depuis le départ qu'elle se sent pas trop bien et qu'elle ne parle pas en dehors de la politesse due au client. Enfin elle nous parle quand même, mais ce ne sont pas de vrais conversations où on parle de ce qui ne va pas... pour elle. Personnellement, tout va bien pour moi. Je commence à m'améliorer avec ma timidité, ou tout du moins.. J'essaie de faire en sorte que ça aille avec les clients, déjà. La prochaine étape, ce sera avec les élèves de ma promo, peut-être ? Je ne sais pas.
Enfin bref. Toujours étant que depuis là, Pepper a été de mal en pis. Et je ne sais pas ce qu'il se passe vraiment. J'essaie de lui faciliter la vie en restant un peu plus longtemps ou en venant un petit peu plus tôt, en faisant un peu plus de tâches que ce que je fais habituellement. Je ne sais pas vraiment si ça l'aide, ou même si elle le remarque... bien que je ne fasse pas ça pour qu'elle le remarque ou pour avoir un "bon point". C'est surtout que je veux essayer d'aider. Et je vois que ça ne fait pas grand chose à son moral, elle est toujours de plus en plus mal.

Hier soir, je me suis décidée à faire quelques petites recherches et je suis tombée "par hasard" sur des photos de Pepper et d'un homme aux cheveux bruns, plutôt pas mal. En regardant un peu plus, j'ai découvert qu'il était pompier mais je n'ai rien trouvé d'autre sur eux. J'y ai passé ma nuit et j'ai même découvert l'amitié qu'il y a entre la sœur de cet homme et ma chef. Je ne sais pas vraiment ce qui la rend triste, même si j'ai cru comprendre qu'elle n'était plus avec lui... Il faut vraiment que je lui demande. Je dois avouer que toute cette histoire a piqué ma curiosité et ça m'embête de la voir dans cet état.

Aujourd'hui, j'arrive une petite demi-heure avant l'heure à laquelle je suis supposée venir. Je sais que Pepper sera là. Elle est toujours là avant tout le monde... Je rentre dans le café et je ne vois personne, elle doit être dans son bureau. Je toque légèrement et entre, elle est endormie sur un canapé et je vois alors l'état de ses cernes et de son visage creusé. Le maquillage fait vraiment des miracles, décidément. Je ne pensais pas qu'elle allait si mal. Je m'approche doucement et la réveille en tapotant son épaule.

_Pe-Pepper...Pepper...

Elle sursaute alors et je tente de la rassurer en lui montrant que ce n'est que moi, qu'elle n'est pas en retard et que tout va bien.

_Je suis venue en avance, parce que je.. Je voulais te... Te parler. J'ai remarqué que... Que tu... Enfin que ça allait pas trop... pour toi. Donc... Peut-être que tu voudrais... en parler ?

J'hésite vraiment beaucoup.  Mais je me dis que pire que non, je ne pourrais pas avoir...

© Nye-Hael sur Epicode

_________________
grande iconepetite icone
Baby

LADY SUR EPICODE


Dernière édition par Sasha B. Lewis le Dim 22 Mar - 17:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 34
Points : 1337
Ici depuis : 10/03/2015

MessageSujet: Re: Talk to me Ft. Pepper S. O'Connor Ven 20 Mar - 21:54


   
Sasha & me
   
   
Talk to you....
   
Le Coffee-O-Logy est clairement devenu toute ma vie. Je ne faisais pas qu'y travailler, non, j'y vivais littéralement. J'y aurais probablement vécu complètement si j'avais eu un moyen de me laver et de me rendre un minimum présentable chaque jour. J'avais des affaires cachées dans un tiroir, bien sûr ! Je pouvais effectuer une toilette rapide dans l'évier des toilettes de mon établissement, mais il me manquait clairement une douce et un réfrigérateur plein de nourriture pour de vrais repas pour que j'élise complètement domicile dans mon café. Cela ne m'empêchait pas d'y passer plusieurs nuits pas semaine, m'effondrant littéralement sur le canapé de mon bureau ou parfois même sur la chaise, la joue contre les papiers sur lesquels je travaillais.

M'effondrer... Oui. Il n'y avait plus que comme ça que j'arrivais à dormir. Quand la fatigue était si intense que je m'effondrais littéralement sous la fatigue, incapable de me souvenir du rêve - ou plutôt du cauchemar - empêchant le repos entièrement compensateur. Depuis que j'avais revu Emrys, les choses allaient de mal en pis. Les cauchemars étaient plus violents, les jours solitaires plus longs et douloureux que jamais et l'absence était une véritable douleur physique. J'arrivais encore à donner le change, mais personne n'était dupe. Tous voyaient bien que j'étais une épave. Le maquillage et les sourires cachaient l'étendue des dégâts, mais ne suffisaient pas et même mes propres œillères ne parvenaient plus à me cacher la réalité. Je me ruinais. Chaque minute loin de lui me conduisaient un peu plus vers une autodestruction que je n'étais pas certaine de pouvoir éviter et la vérité, c'était que je m'en fichais pas mal. Je me donnais corps et âme à mon travail, je faisais fonctionner mon commerce, je me noyais sous le travail pour ne pas penser et m'effondrait quand l'énergie était totalement épuisée et qu'advienne ce qu'il devait advenir de moi...

Une fois de plus, j'avais travaillé jusque tôt ce matin, avant que l'épuisement ne me gagne et que je m'allonge une seconde pour me reconcentrer, pour finalement m'endormir comme une masse dans un lourd sommeil peu salvateur. Malgré la douceur du réveil, je ne pus retenir un bon de surprise cependant. Il me fallut quelques secondes pour retrouver mes repères, savoir où je me trouvais - dans mon bureau et pas dans une voiture, en train de me noyer - et pour comprendre que la cause de mon réveil n'était autre que Sasha, mon employée. Elle m'expliqua qu'elle était en avance et voulais juste me parler... ou plutôt, voulait juste que je lui parle et alors qu'elle m'expliquait cela, je me redressais, m'asseyant en fourrant ma tête entre les mains. Dieu, les nuits imprévues comme celles-ci étaient une vraie torture pour mes cervicales. Cela ne fait qu'une douleur de plus, songea la partie la plus sarcastique de mon esprit avant de m'obliger à me lever, offrant un petit sourire n'atteignant nullement mon regard.

« C'est gentil, Sasha », soufflais-je en allant vers le bureau, farfouillant dans un tiroir pour en sortir tout mon matériel de ''cache misère''. Je m'étais démaquillée la veille une fois mon employée partie, comme je le faisais tous les soirs, pour redevenir moi et traîner mon corps au travail sans prendre la peine de cacher dans quel état je me trouvais. « Mais il n'y a rien à dire. Tout va... » Bien ? Non, tout n'allait pas bien. Rien n'allait, en vérité. Et si je pouvais me voiler la face, je ne pouvais pas mentir aussi honteusement. « ... Pour le mieux », dis-je plutôt en m'asseyant, sortant un miroir du tiroir pour pouvoir méthodiquement cacher chaque trace de fatigue sur mon visage.

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   

_________________


❝'cause it's always been you and me against the world❞
No matter what they say. No matter what this life is. You are my best friend, my sister, my soulmates. It's always been you and me against the world, against the death... the life. My problem is you are just like him. I can let you go, but it's so hard to see him in your eyes, in your smile,... But it's doesn't matter. No matter what this life is. It's always been you and me against the world...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 110
Points : 1358
Ici depuis : 11/03/2015
Age : 21
Localisation : Savannah ~

MessageSujet: Re: Talk to me Ft. Pepper S. O'Connor Lun 23 Mar - 15:22

Talk to me...

Je m'inquiète beaucoup pour elle, même si j'essaie d'aider, je me rends compte que ça ne fait pas grand effet, finalement. Elle est toujours aussi mal, à ne montrer que politesse et courtoisie... Je me demande si elle aurait envie de crier ou de pleurer, ou peut-être les deux à la fois... Après tout, je ne sais même pas ce qu'elle a. Mes recherches n'ont rien donné. Les seules conclusions que je peux en tirer et dont je suis sûre, c'est qu'elle a été avec cet homme brun, ce pompier et qu'il a participé à pas mal d'interventions, toujours victorieux jusqu'alors. A partir d'un moment, je ne trouve plus rien les mettant ensemble, je peux donc en conclure leur séparation, mais je n'en connais ni la cause, ni le décisionnaire. En voyant l'état de Pepper, je me dis que ce n'est pas d'elle que vient de cette rupture, sauf que j'ai trouvé, en farfouillant un peu partout, quelques images de ce pompier dans un sale état... Il me faut demander à ma chef si je veux avoir des réponses, et pour espérer l'aider, il vaut mieux savoir ce qu'il ne va pas. Après tout, c'est peut-être tout à fait autre chose. Il y a cet accident impliquant sa famille, j'ai préféré ne pas trop regarder, ça m'avait l'air bien trop triste, mais ça doit peut-être jouer dans son état actuel.

C'est pour cela que je viens aujourd'hui plus tôt pour essayer de lui parler. Je ne sais même pas si je vais réussir mais il faut bien que j'essaie. Quand j'arrive et que je la réveille, elle sursaute et semble ne plus trop savoir où elle est... comme si elle se sentait vraiment ailleurs, l'instant d'avant, et vu sa tête, ce ne devait pas être un endroit plaisant. Je lui explique alors la raison de ma venue après l'avoir rassuré, mais quand elle me répond, je suis plus qu'étonnée. Tout va pour le mieux ? C'est une blague ? Bien sûr, je ne lui dirai jamais ça, c'est ma chef et je suis bien trop timide pour oser...

_C'est pas du tout l'image que tu donnes actuellement, en tout cas, lui réponds-je avec une confiance venue d'on-ne-sait-où. Je viens pas chercher des ragots ou... Ou faire ma curieuse, tu sais? Je... J'aimerais vraiment... aider. Si possible.

Ma confiance est repartie aussi vite qu'elle est arrivée, mais au moins j'ai pu lui dire ce que je pensais. Je la vois sourire, comme elle le fait habituellement : seuls les coins de sa bouche bougent sans que le reste de son visage ne change d'humeur... Et c'est à ce moment que j'ai vu tout l'attirail de maquillage sur son bureau. Je ne pensais pas qu'elle en était à ce point.

_Tu dois... Tu vas mettre tout ça... sur ton visage ? Tu devrais pas essayer...? Je sais pas. D'arranger ce qu'il ne va pas, si c'est possible...? C'est aussi pour ça que je voulais que tu me parles, ça peut peut-être t'aider... ou peut-être que je pourrais t'aider après.

A moins que je lui mette les informations que j'ai rassemblé sous le nez, je ne sais pas comment je vais pouvoir lui faire avouer ce qui la tracasse autant...

© Nye-Hael sur Epicode

_________________
grande iconepetite icone
Baby

LADY SUR EPICODE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 34
Points : 1337
Ici depuis : 10/03/2015

MessageSujet: Re: Talk to me Ft. Pepper S. O'Connor Jeu 2 Avr - 22:38


   
Sasha & me
   
   
Talk to you....
   
Me mettre des œillères, prétendre que tout va bien et jouer les filles pour qui tout allait bien était devenu une seconde nature, une force que je savais très bien employé, même si peu de monde était réellement dupe. J'arrivais, jusqu'à présent, à maintenir un semblant d'illusion, cependant et personne n'avait réellement conscience de combien mes nuits étaient agitées et insomniaques et de combien l'épuisement me gagnait, physiquement et moralement. Sauf que j'avais rencontré Rhys, quelques jours plus tôt et mon petit manège bien rodé s'était peu à peu effrité, pour n'être plus qu'un semblant de poudre aux yeux. Plus personne n'était dupe et ceux qui me fréquentaient tous les jours voyaient peu à peu le masque tomber, sans que je ne cherche plus à faire aucun effort. J'étais épuisé. Totalement épuisé. J'en avais assez de me cacher, assez de prétendre que je vivais bien cette infernale situation. J'avais tout perdu. Mon travail était absolument tout ce qu'il me restait et cela restait également la seule chose qui me permettait de lutter encore pour cacher les ravages de mon acte. J'avais moi-même creusé ma tombe en quittant Emrys. Je savais que je ne pouvais m'en prendre qu'à moi-même...

D'ordinaire, tout le monde fermait les yeux. Tout le monde faisait semblant de croire mes assurances que tout allait bien, que je pouvais gérer la situation et nous nous contentions tous de cela. Mais aujourd'hui, même Sasha, pourtant si timide et réservée d'ordinaire, semblait s'être décidé à parler et à souligner combien toutes mes tentatives étaient veines. Elle m'assura qu'elle ne venait pas faire sa fouineuse pour son plaisir, mais qu'elle voulait m'aider. Ça avait beau être adorable de sa part, je savais qu'elle ne pouvait rien faire. Personne n'y pouvait rien. J'avais perdu Rhys et notre rencontre avait été plus que douloureuse par ce simple fait et par le fait que j'avais réitéré mes actes. Je l'avais blessé une nouvelle fois, le rejetant encore, violemment, sans une réelle explication, sans rien de plus que quelques pauvres excuses qui ne faisaient pas tout.

Elle s'étonna ensuite de tout le maquillage que je pouvais employer pour camoufler mes cernes, ma peau blafarde et la peine inscrite directement sur mon visage. Je soupirais, commençant mon oeuvre avec application, maîtrisant parfaitement l'art du camouflage désormais. « Oui, je vais utiliser tout ça pour me rendre présentable face à la clientèle, Sasha », dis-je, les yeux rivés sur le miroir, méprisant royalement le vrai visage caché sous le fond de teint et l'anti-cernes. « L'important ici, c'est notre travail. C'est cette entreprise. Ce qu'il faut que tu comprennes, c'est que ce café, c'est tout ce que j'ai. Alors, il faut être présentable, tous les jours, à chaque heure, de l'ouverture à la fermeture. Peu importe ce qu'il se passe dans ma vie ou dans la vôtre à ton collègue et toi. Quand on est ici, quand la porte s'ouvre aux clients et jusqu'à ce que le dernier soit parti, les problèmes personnels ne comptent pas, n'existent pas. Le café est un endroit de non droit pour les problèmes, un lieu de paix où on peut s'en échapper pour quelques heures. Si l'un de nous n'est pas capable de laisser ses problèmes à la porte, alors qu'il ne vienne pas travailler, qu'il les règle et ne revienne que lorsqu'il sera apte à faire son travail comme il faut. »

J'étais probablement dure. Plus que d'ordinaire, mais comme je le lui avais dit, ce café était toute ma vie et j'y tenais comme à la prunelle de mes yeux. J'avais besoin que tout roule et qu'il fleurisse parce que c'était tout ce qui me maintenait en vie. J'en avais besoin. « Ta volonté de comprendre pour m'aider est sincèrement apprécié, mais tout ce dont j'ai besoin, c'est que tu fasses ton travail et que tout fonctionne. Pour tout le reste... Et bien tu ne peux rien y faire, je suis désolé... »

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   

_________________


❝'cause it's always been you and me against the world❞
No matter what they say. No matter what this life is. You are my best friend, my sister, my soulmates. It's always been you and me against the world, against the death... the life. My problem is you are just like him. I can let you go, but it's so hard to see him in your eyes, in your smile,... But it's doesn't matter. No matter what this life is. It's always been you and me against the world...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Talk to me Ft. Pepper S. O'Connor

Revenir en haut Aller en bas
 

Talk to me Ft. Pepper S. O'Connor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bill Clinton : Talk is Money (al konprann se piyay!)
» How to talk with me.
» V. Pepper Potts | I'm not a hero
» Connor Rankin
» Blabla Dodo / Sleep Talk

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Happily Ever After 2.0 :: - Savannah - :: Historic District :: ♣ Coffee-O-Logy-