La nouvelle version d'HEVA
 
Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 (14) Soirée entre potes ft. Emrys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Messages : 26
Points : 1069
Ici depuis : 12/03/2015
Age : 33

MessageSujet: (14) Soirée entre potes ft. Emrys Lun 16 Mar - 10:26


Soirée entre potes  


Feat Emrys A. Snow


Lors de la pause de ce jour, j'avais remarqué l'absence de mon collègue Emrys. Je fis alors ma journée calmement dans la caserne sans grande incidence, juste une intervention pour sauver un chat coincé dans un arbre. À quoi bon monter dans l'arbre si c'est pour avoir peur de redescendre ensuite? C'est comme les hommes beaucoup disent qu'ils n'ont rien à perdre, ils foncent tous dans le tas sans penser aux quelconques conséquences. Cette réflexion m'avait ramené à mes sentiments envers Mickaëla. Et avec Owen qui semblait refaire surface, j'était un peu préoccupé.

Je fini alors mon service calmement au sein de la caserne et je rentre chez moi. À peine ai-je passé la porte, je me retrouve au milieu des cris de joies de la petite Lily qui courait vers moi. L'attrapant alors en pleine cours, je la fis tourner légèrement avant de lui demandé comment s'était passé sa journée et ce qu'elle avait fait en attendant mon retour. Je la pose alors doucement dans sa chaise haute pour aller faire la bise à sa maman pour ensuite faire la conversation avec les deux jeunes femmes. Je préviens alors Mickaëla que je ne reste pas que je compte plutôt aller chez mon collègue lui changer les idées.

Je monte alors à l'étage me changer et vais prendre quelques bières dans le frigo se trouvant dans le garage. Je rentre alors à nouveau dans la maison et embrasse tendrement la joue de l'enfant lui demandant d'être sage avec sa maman et embrasse rapidement la maman en question avant de quitter la demeure rapidement. Je passe par le chinois pour prendre deux plats à emporter et me dirige vers la demeure de mon collègue, meilleur ami.  

Arrivé dans le quartier de Midtown, je me gare devant l'appartement numéro 14 celui d'Emrys. Je sors de la voiture les bras chargés et toque vite fait à la porte avant de rentrer.  

- Et quoi mon gros ! Tu es malade?  

J'affiche un grand sourire qui s'effaça rapidement en voyant l'état de mon ami.

- Aller hop j'ai apporté du chinois et des bières. Un petit sourire s'il vous plait !  



_________________
Un des meilleurs sentiments au monde, c’est de savoir que ta présence et que ton absence représentent à la fois quelque chose pour une personne.

Crédit - Joy


Dernière édition par Christopher Brooks le Dim 29 Mar - 20:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 238
Points : 1826
Ici depuis : 10/03/2015
Age : 33
Localisation : Au bord du gouffre

MessageSujet: Re: (14) Soirée entre potes ft. Emrys Mer 18 Mar - 1:48



❝Soirée entre potes❞
Christopher & Emrys
Tout est devenu plus difficile depuis que je l’ai revue. Depuis que j’ai pu re-gouter à la chaleur de son étreinte, à la douceur de ses cheveux, au bienfait de sa présence à mes côtés. Cet épisode dans l’ascenseur a été un cou dur. Atroce. Peu de temps avant, elle m’avait dit ne plus rien ressentir pour moi, ou du moins c’est ce qu’elle a laissé entendre. Et finalement il y a quelques jours, elle m’a finalement fait comprendre qu’elle ressentait toujours des choses pour moi. C’est extrêmement perturbant. Elle me manque terriblement et le fait d’avoir été si proche d’elle en si peu de temps ne fait qu’aggraver ce manque. Je me sens seul sans elle, c’est encore pire maintenant. J’ai l’impression qu’on me l’a arrachée violemment.

Alors, au boulot, j’essaye de me concentrer, ne pensant à rien d’autres qu’à mes tâches. Je me focalise sur ce que je dois faire et s’il n’y a pas d’appel, s’il n’y a personne à sauver, alors je trouve à m’occuper, je passe un coup de balai, je range, mais je garde constamment les mains et l’esprit occupé. Impossible pour moi de faire autrement. Je ne prends même plus mes pauses, si je reste à ne rien faire, elle va me revenir en tête, je vais me mettre à réfléchir et je vais m’enfoncer un peu plus dans mon malaise. Inutile de m’infliger ça au travail, je subis assez mes états d’âmes la nuit, quand je n’arrive pas à dormir et que je tourne sans cesse dans mon lit sans jamais trouver le sommeil tellement je suis tourmenté. Alors, à chaque fois, pour remédier à ça, je bois. Jusqu’à ce que ça m’endorme. J’ai conscience que je vire peu à peu dans l’alcoolisme, mais je ne peux pas faire autrement. C’est ça ou je me bourre de somnifères pour trouver le sommeil.

La journée était passée, j’étais sorti une fois en intervention pour une fausse alerte. Certains de mes collègues avaient été appelés pour sauver un chat dans un arbre. Ce n’était pas une journée très héroïque aujourd’hui. Mais une nouvelle journée était finie alors j’étais rentré chez moi, j’avais pris ma douche et je m’étais affalé dans le canapé en attendant que la motivation me vienne pour faire à manger, vêtu d’un pantalon de pyjama noir et d’un t-shirt bleu ciel. J’avais même préparé mon meilleur ami, la bouteille de whisky sur ma table basse. Je zappais, sans savoir quel programme regarder à la télé. Mais soudain, on toque à ma porte. Je n’eus même pas le temps de me lever que la personne rentrait déjà. Ah. Je l’entendais m’interpeller alors je me levais pour me diriger vers la porte, l’air surpris.

« Chris ? Non, je ne suis pas malade, mais qu’est-ce que tu… ? »

Qu’est-ce que tu fais là ? Mais je n’ai pas pu finir ma phrase, en me voyant il avait perdu son sourire.

« Euh. »

Il me prenait de cours, littéralement. Je ne m’attendais pas à le voir débarquer chez moi sans prévenir. Je me grattais nerveusement la nuque en voyant qu’il avait ramené à manger et des bières. Il me demandait de lui donner un sourire, mais je n’étais pas d’humeur.

« C’est cool. Ben viens entre et dépose tout sur la table basse. »

Bon, ça tombe bien, je n’avais pas envie de me cuisiner le moindre truc. Je lui ouvrais la marche pour me rendre à mon petit salon, lui indiquant la table basse entre la télé et le canapé d’un signe de la main.

« Installe-toi, fais comme chez toi. »

Et je m’installais sur mon canapé, attendant qu’il fasse tout ce qu’il avait à faire.


© Pando

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 26
Points : 1069
Ici depuis : 12/03/2015
Age : 33

MessageSujet: Re: (14) Soirée entre potes ft. Emrys Dim 29 Mar - 20:57


Soirée entre potes


Feat Emrys A. Snow




En voyant le jeune homme se déplacer dans son appartement, je le suivit calmement pour ne pas le "perdre" de vue. J'avais eu la chance de passer une petite partie de l'après midi en compagnie de Pepper qui malheureusement ne m'avais pas encore parlé de la raison pour laquelle elle avait décidé de laisser Emrys dans cet état. J'avais beau la cuisiner ou user d'une petite subtilité à chaque conversation mais elle ne flanchissait pas et évitait toute question à ce sujet.

Je pose toute mes commissions sur la table basse du salon ou pas mal de bière vide se trouvait. Je pris les nombreuses bouteilles et alla les ranger dans la cuisine. Je revient ensuite dans le petit salon et m'installe sur le fauteuil comme suggérer par mon amis.

-Par quoi souhaites-tu commencer? Les nouilles ou les sautés de porc?

Je le regarde en souriant attendant sa réponse.

-Sinon comment as tu passé ta journée en mode coupé du monde?








_________________
Un des meilleurs sentiments au monde, c’est de savoir que ta présence et que ton absence représentent à la fois quelque chose pour une personne.

Crédit - Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 238
Points : 1826
Ici depuis : 10/03/2015
Age : 33
Localisation : Au bord du gouffre

MessageSujet: Re: (14) Soirée entre potes ft. Emrys Ven 3 Avr - 14:20



❝Soirée entre potes❞
Christopher & Emrys
Christopher était plutôt du genre à débarquer chez moi à l’improviste. Il me prévenait rarement de ses venues. Ce n’était pas spécialement un problème, je ne sortais pas énormément de chez moi. Enfin mes seules sorties après le boulot se résumaient à aller boire dans des bars. Il m’arrivait également d’aller rendre visite à ma sœur ou mon père. Même si ça fait un petit moment que je ne l’ai pas vu. Il faudrait peut-être que je songe à aller le voir de temps en temps. Voir son fils lui ferait plaisir, même si j’ai une mine affreuse. Et puis, ça me changerait les idées. Depuis que mon beau-père n’est plus là, il est tout seul le pauvre.

Enfin bon, je m’étais assis dans mon canapé en attendant que Chris s’installe. Il avait ramené à manger, c’était sympa de sa part. J’allumais la télé et zappais sur toutes les chaines pour trouver quelque chose à regarder pendant qu’il faisait son petit nettoyage. Il alla même déposer mes bouteilles vides dans la cuisine. Il n’y a pas à dire, je n’ai vraiment besoin de ne rien faire ici, tout le monde s’occupe à ma place. Quand Jay vient, elle aussi elle range tout. Je vis à ce point là dans la misère ? Je peux ranger moi-même, c’est juste que le bordel ne me dérange pas. Il finit par revenir et s’installa dans le fauteuil. Il me demanda ce que je voulais manger d’abord. Nouilles ou sauté de porc ? Euh… Très franchement, peu importe. Je n’ai même pas faim donc bon.

« Oh, comme tu veux, peu importe. Fais toi plaisir. »

Je me fichais un peu de l’ordre dans lequel on allait manger. Je n’avais gout à rien de toute manière alors qu’il fasse comme bon lui semble. Il me demanda par la suite comment j’avais passé ma journée tout seul. Je n’étais pas réellement coupé du monde. Du moins, j’étais à la caserne, j’ai bossé aujourd’hui. Je n’ai juste pas été appelé en intervention, alors j’ai trouvé à m’occuper tout seul à la caserne. J’ai fait du rangement, un peu de nettoyage, enfin j’ai trouvé à m’occuper quoi. Je ne peux pas rester à ne rien faire comme d’autres le font. Si je reste seul sans être occupé, je pense à elle, et ce n’est pas bon pour moi. Je dois toujours avoir l’esprit occupé, pour mon bien. Alors, quand il n’y a pas de boulot à la caserne, j’en trouve. Quand on cherche bien, il y a toujours quelque chose à faire.

« Je n’étais pas spécialement coupé du monde. Je n’ai pas eu d’intervention aujourd’hui, alors je me suis occupé à la caserne comme j’ai pu. Je n’empêchais personne de venir me voir. Je ne peux juste pas rester à ne rien faire à attendre que le temps passe. »

Et quand bien même, je ne suis pas le genre à me tourner les pouces alors que je suis payé.

« Et toi alors ? Tu as bossé aujourd’hui ? Je ne t’ai pas vu. »

En même temps, je n’ai pas vu grand monde.

© Pando

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (14) Soirée entre potes ft. Emrys

Revenir en haut Aller en bas
 

(14) Soirée entre potes ft. Emrys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (14) Soirée entre potes ft. Emrys
» Petite soirée entre potes~
» TIMEO ∞ une soirée entre potes on en a toujours de besoin
» Potins entre potes au dortoir des filles [Alice, Lucie]
» « Soirée entre coloc's » ♣ Jaelyn, Mattei & Candice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Happily Ever After 2.0 :: - Savannah - :: Midtown-